J’étais, je suis et je serai

Le temps passe. Les années défilent. Tu es quelqu’un à un moment donné. 10 ans plus tard, es-tu la même ? Je ne sais pas. Je ne pense pas et d’un côté même je ne l’espère pas. Se dire que l’on n’a pas évolué, je trouve ça triste.

Qui j’étais il y a 10 ans ?

J’avais donc 22 ans… Pfiou, c’est à la fois loin et pas tant que ça. Je terminais mes études à Dijon. J’avais un mec depuis 4 ans. Un sombre con avec le recul. Je m’apprêtais à le retrouver en région parisienne. C’est l’une des meilleures choses qu’il m’aura apporter. Ça et mon désir d’indépendance. J’étais une gentille petite fille bien sage. Trop sage, trop timide, trop réservée. Jamais une seule soirée étudiante, un bar après les cours. Une vraie vie de nonne.

Je m’imaginais travailleur social dans une maison de quartier. Pas spécialement d’ambition ou de carrière en vue. Pareil pour ma vie, je ne visais rien. Je me laissais porter, c’est tellement plus facile. J’allais tout droit vers une vie qui me semblait jolie ; avec le recul elle allait être d’un fade cette vie.

Des amis, je n’en avais plus. Pas à moi, ce n’était que les amis de mon mec. Ceux-là même qui aimaient se moquer de moi, pour tout, pour rien. Des mecs hyper intelligents, tu t’en doutes.

Et puis un matin (il m’en a fallu plus d’un en vrai), j’ai tout envoyé chier. J’ai quitté ce mec nuisible, j’ai revendu notre appartement acheté à Compiègne. Le mec avait tout de même réussi à me faire acheter un appart dans une ville que je détestais !! J’ai enfin ri, découvert l’amitié : celle qui reste, celle qui s’étiole, se brise, te fait mal, te remonte le moral quand t’es au plus bas. J’ai découvert les amourettes, les amours pas réciproques, les soirées dans les bars à danser sur des tables toute la nuit. J’ai découvert Paris. J’ai vécu du superbe, de l’extraordinaire, du magnifique. Tout comme de l’épouvantable et de l’angoissant.

timide

Source : pixabay

Grâce à tout ça, je me suis découverte.

Et je suis devenue celle que je suis aujourd’hui.

Je suis désormais cette personne qui sait ce qu’elle veut dans la vie (ou presque). En tout cas, je sais ce que je ne veux pas et je le dis. Je m’affirme davantage, même si ça pourrait être mieux. Désormais, j’emmerde ceux qui veulent me rabaisser, se moquer. Je suis plus forte que ça. Je tombe un genou à la rigueur, mais jamais la tête et je me relève. Toujours.

Je suis cette maman au foyer qui n’a aucunement envie de remettre les pieds dans un bureau pour le moment. Je suis cette femme amoureuse qui revoit petit à petit ses principes pour celui qu’elle aime (mais qui la rend chèvre tellement souvent). Je suis cette maman totalement dingue de ses canailles qui prend un réel plaisir à leur trouver des activités, les accompagner à un atelier, les voir jouer ensemble.

Je suis devenue une personne plus dure avec elle-même et avec les autres. Je suis hyper exigeante en amitié car je donne beaucoup.

Profil IG

Celle que je serai dans 10 ans

Je serai maman d’au moins une canaille supplémentaire, liée un peu plus fort à mon Chéri. Je me serai trouvée une activité pour travailler de chez moi. Quelque chose qui me passionnera, qui ne me permettra pas forcément de gagner énormément d’argent, mais qui me rendra heureuse et épanouie tout simplement. J’habiterai une grande maison, du genre bien trop grande quand il s’agit de la nettoyer. Elle sera proche de l’océan.

Je me serai trouvée mon noyau dur, mes amis pour la vie, ceux qui te suivent où que tu ailles. Pas forcément très nombreux, mais le genre de personnes que tu as besoin de serrer dans tes bras ne serait-ce qu’une fois par an.

J’aurai définitivement mis derrière moi les dernières personnes toxiques de mon entourage.

Je me serai découvert une ou deux passions que je pourrai développer pleinement, que ce soit le blog, le running ou autre chose.

En attendant, aujourd’hui j’ai 32 ans. Happy me !

bougie

Source : Pixabay

6 Comments

Laisser un commentaire